<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=324947754782598&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Cécile LUTROT-BOYER 4 juin 2021 10:55:00 14 min read

Comment entretenir votre bien pour gagner en valeur ? 

L’achat d’un logement représente pour la plupart d’entre nous un investissement sur du long terme. Toutefois, si le bien n’est pas bien entretenu sur la durée, il perdra de sa valeur lors d’une éventuelle revente. 

Il est bon de savoir que l’entretien d’un bien immobilier correspond à 40% de son prix de vente. Le secret d’un logement performant réside bel et bien dans son entretien et dans l’anticipation des travaux de rénovation. Que vous soyez locataire ou propriétaire gardez en tête que la planification de mesures de rénovation sur le long terme contribue à éviter des coûts d’entretiens et de rénovation élevés. 

Mais alors, comment garder votre bien en « santé » tout au long de son cycle de vie ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour entretenir votre logement ? Locataire et propriétaire, qui répare, qui entretient ? On vous dit tout.   

1. Le cycle de vie d’une habitation

Il commence bien avant sa construction, avec le choix des matériaux. Faut-il privilégier le bois, l’acier ou encore le béton ? Il existe de nombreuses techniques permettant de diminuer les coûts de construction et d’entretien sur le long terme. Garder son bien « en santé », c’est opter pour l’utilisation de matériaux durables. Vous pourrez ainsi, bénéficier d’un logement sain, respectueux de l’environnement mais également réduire vos dépenses en travaux de rénovation sur le long terme.

2. Que faut-il rénover et quand ?

La durée de vie moyenne d’un logement bien entretenue est de 80 à 100 ans, voire bien plus. En revanche, les matériaux et équipements techniques qui la composent n’ont pas tous cette longévité. Dès l’acquisition de votre bien neuf ou ancien, nous vous conseillons de définir avec précision et rapidement les besoins futurs de rénovation de votre logement.

entretenir bien pour gagner en valeur maison durée de vie
(Exemple de la durée de vie en années des différents éléments d'un bien immobilier)

L’association des propriétaires fonciers (APF) a établi un «tableau paritaire des amortissements» pour plusieurs éléments présents dans une habitation. Il souligne la durée de vie de chaque élément et l’intervalle requis entre chaque entretien. 

Élément

Durée de vie

Intervalle de maintenance

Chaudière

20 ans

1 x par an

Chauffage au sol

30 ans

1 x par an

Canalisations

50 ans

Tous les 5 ans

Toit en tuiles

50 ans

1 x par an

Toit plat

30 ans

1 x par an

Fenêtres plastique et métal

25 ans

Tous les 6-8 ans

Fenêtres bois

30 ans

Tous les 10 ans

Stores à lamelles 

25 ans

Tous les 7-8 ans

Lavabo/WC/céramiques

35 ans

 

Réfrigérateur-congélateur

10 ans

 

 

3. Propriétaire et locataire : qui répare, qui entretient ?

Dans le cas de travaux, que ce soit dans votre bien ou dans les parties communes, le propriétaire et le locataire ont chacun leur part de devoirs et de responsabilités. Certains travaux devront être réalisés par le locataire, d’autres incomberont au propriétaire.
Le propriétaire doit entretenir les locaux en état de servir et effectuer toutes les réparations autres que celles qui incombent au locataire, ainsi que celles qui sont dues à la vétusté, à un vice de construction ou à un cas de force majeur (article 6 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989). 
Le locataire doit effectuer les menues réparations et les réparations d’entretien courant et participer aux charges (article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989). 
Après l’entrée dans les lieux du locataire, il est du devoir du propriétaire de réparer et d’entretenir son bien immobilier. Il devra alors prendre en charge plusieurs types de travaux. 
Parmi le top 10 des travaux à effectuer par le propriétaire vous trouverez :

  1. La remise aux normes et la réparation des réseaux d’électricité et de gaz.
  2. Le système de ventilation.
  3. Les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude.
  4. L’alimentation en eau potable.
  5. Le changement d’un robinet ou d’un mitigeur.
  6. La réparation des canalisations et de la tuyauterie.
  7. Le remplacement de la chaudière.
  8. Le détartrage d’un chauffe-eau électrique.
  9. Le remplacement du revêtement de sol dû à sa vétusté.
  10. Le remplacement des fenêtres en cas de vétusté.

Certains travaux devront aussi être effectués par le locataire. Nous pouvons retrouver les travaux quotidiens d’entretien du logement pour maintenir l’endroit décent et habitable.

Parmi le top 10 des travaux à effectuer par le locataire, vous trouverez :

  1. Remplacement des ampoules.
  2. Raccords de peinture.
  3. Remplacement d’une chasse d’eau.
  4. Entretien et remplacement des prises.
  5. Changement de papier peint à son initiative.
  6. Remplacement des joints des robinets.
  7. Entretien de l’installation électrique.
  8. Entretien du système de chauffage.
  9. Débouchage des canalisations.
  10. Entretien de la plomberie.

Vous l’aurez compris, penser votre logement sur du long terme vous permettra de vous projeter lors d’une éventuelle revente et de gagner en plus-value. N’oubliez pas qu’un futur acquéreur préférera toujours le bien le plus plaisant et le mieux entretenu !


Si en revanche, vous souhaitez vous éviter l'entretien parfois onéreux de votre bien : il existe une solution !  Optez pour un bien neuf, haut de gamme et aux normes RTADOM. C’est d’ailleurs le cas des appartements de la Résidence Babet en VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement) à découvrir dès maintenant ici :

Je découvre ici les appartement de la résidence babet

avatar

Cécile LUTROT-BOYER

Cécile s’est lancée dans la commercialisation immobilière depuis 2012. Passionnée par ce secteur, elle s'est spécialisée dans la vente en l'état futur d’achèvement.

COMMENTAIRES